Close
Sang famille – Michel Bussi

Sang famille – Michel Bussi

Quatrième de couverture :

« À bientôt 16 ans, Colin est un orphelin auquel il manque des pans entiers de son histoire. En retournant sur Mornesey, l’île qui l’a vu naître, l’adolescent compte bien combler cette mémoire amputée. C’est ici, entre le phare des Enchainés et les ruines de l’abbaye Saint-Antoine, qu’il va croiser la silhouette qui bousculera toutes ses certitudes – figure familière et inconnue. Ce fantôme serait-il son père ? Lui aurait-on menti toute sa vie ? Car les secrets pullulent sur cette île de brigands. Des secrets pour lesquels on tue. Et Colin semble être au cœur de chacun d’entre eux. Un sang-famille au sang maudit……

Mon avis :

Colin, ce jeune adolescent qui grandit dans les mensonges, les non-dits, les tabous depuis qu’on lui a annoncé la mort de ses parents, est prêt à tout pour découvrir la vérité sur son histoire pour pouvoir faire son deuil. Une histoire de quête familiale touchante et bouleversante qui montre à quel point il peut être facile de manipuler la mémoire d’un enfant. Une histoire troublante, qui fait parfois froid dans le dos si on ose rentrer dans la peau de Colin, où la méfiance et les doutes sont omniprésents au point de rendre fou. Où tout le monde ne cesse de lui répéter qu’il ne doit faire confiance à personne. Nous sommes entraînés dans un flot de mensonges prêt à faire vaciller toutes les certitudes du jeune adolescent. De drôles de coïncidences se produisent en même temps sur l’île De Mornesey, surnommée l’île aux brigands, qui entraînent différents personnages à mener l’enquête. Une évasion de prison peut elle être liée au secret que tente de découvrir le jeune homme ? Quelques rencontres, quelques personnes juste intéressées par la découverte de la vérité, pourront-elles aider ce jeune Colin, voire lui sauver la vie ? De rebondissements en rebondissements, nous découvrons les entrailles de cette île si particulière qui cache bien des secrets depuis des décennies. J’espère vraiment vous donner l’envie de découvrir ce livre comme moi j’ai pu le dévorer. 😍❤️

Mes extraits :

• »Je n’avais pas vu mourir mon père. Je n’avais pas vu son corps. Je n’avais jamais vu sa tombe. J’ignorais meme comment il était mort. Logiquement, en l’absence de deuil, l’esprit d’un enfant recherche toutes les ruses pour ne pas accepter la mort »

• »C’était assez génial de pouvoir laisser croire que ma banalité apparente, c’était pour mieux masquer mes traumatismes internes, mes blessures, mes crevasses »

• »Lorsque j’avais 6 ans, je priais pour que tout redevienne normal, sans ombre ni mystère. A 15 ans, c’était tout l’inverse….Et j’avais été exaucé, au-delà de mes espérances. Tout, autour de moi, n’était que mensonge, et la vérité m’attendait, quelque part sur cette île, à condition de rembobiner ma vie. 10 ans plus tôt aux confins de mes souvenirs »

• »Il ne faut jamais se croire le plus fort. Jamais !!! »

• »Ce sont des criminels organisés, Colin, qui sont parmi nous, que l’on connaît, dont on ne se méfie pas, mais qui sont près de nous, autour de nous, prêts à tout »

• »Quel cadeau pour mes 16 ans ! Ce terrain de l’abbaye. Cette lettre. Ces secrets. Ma mère a ne pas oublier, à venger. Mon nom, l’honneur des miens à rétablir. Qui pourrait rêver d’une autre vie, d’un autre destin ? »

• »Il n’y avait plus aucun amour dans son regard, aucune compassion. Son regard était noir, vide, absent. Cela ne pouvait pas être le regard d’un père sur son fils. Je n’étais rien pour lui. Il me jouait la comédie. Cet homme m’avait trompé et menti depuis le début »

%d blogueurs aiment cette page :