Close
L’ivresse des Libellules – Laure Manel

L’ivresse des Libellules – Laure Manel

Quatrième de couverture :

Quatre couples d’amis décident de s’octroyer des vacances sans enfants dans une villa de rêve. Mais l’ambiance qui se voulait insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d’électricité. La faute aux caractères ( et petites névroses) de chacun, aux modes de vie différents, à l’usure et la routine qui guettent les amoureux quand s’invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu’était leur vie lorsqu’ils ne l’étaient pas encore…..Quand débarque une jeune et jolie célibataire, le groupe est plus que jamais au bord de l’implosion.

Mon avis :

Coup de cœur pour ce livre qui nous permet de faire le point sur notre vie, nos amours, nos rêves, nos projets, notre profession, notre quotidien……Une critique juste de la réalité de nos vies aujourd’hui, dans ce monde où on ne cesse de courir toujours plus vite pour répondre aux diktats de la société moderne. La vie de tous les jours est abordée et disséquée de manière très juste, très humaine avec beaucoup d’émotion et pudeur. Chacun peut se reconnaître dans les bonheurs, les douleurs de la vie. La vie de couple, l’amitié. Mais peut importe les épreuves, l’amour peut triompher à qui le veut, le désire profondément, y croit, à envie de se battre corps et âme pour s’aimer toujours. Se retrouver se reconquérir après de nombreuses années passées ensemble, à se perdre de vue parce qu’on finit par s’oublier dans les turbulences de la vie, dans sa vie de parents. Il est important de ne pas se perdre soi même et ne pas s’enfermer dans un rôle unique ou indifférence et non dit, silence, habitudes peuvent finir par s’installer beaucoup plus vite qu’on ne le pense. L’absence de communication finit par creuser un fossé. RIEN n’est jamais acquis, l’amour est une bataille de tous les instants. La difficulté des familles recomposées où s’occuper des enfants de l’autre et se mêler de leur éducation engendre des conflits car on a tendance à défendre systématiquement ses propres enfants car on les aime inconditionnellement. La séparation est également abordée en se posant énormément de questions : comment retrouver confiance quand on a été trompée, déçue…peut on aimer la même personne toute sa vie….Le machisme des hommes aussi avec ce décalage entre l’implication des femmes et des hommes. Nous ne venons probablement pas de la même planète 😉

Mes extraits :

« Si leur amitié n’est pas si ancienne qu’on pourrait le croire en les voyant, elle n’a eu de cesse de se renforcer au fil des années, au gré des moments passés ensemble, des hauts et des bas de la vie, à se réjouir des événements heureux, à se serrer les coudes et se soutenir en cas de coups durs »

• »Tu ne peux pas être que dans la privation. Tu pourrais aussi te faire plaisir : aller chez le coiffeur, prendre davantage soin de ton apparence, être un peu plus féminine…Juste être toi en mieux »

• »Leur couple lui apparaît malade, et au lieu de lui prodiguer les soins nécessaires, ils le traitent par le silence et la négligence »

• »C’est important l’exemple qu’on donne aux enfants »

• »Captiver ses élèves et éveiller leur curiosité fait partie de ses objectifs. Quand certains lui disent : avant je n’aimais pas l’histoire mais maintenant j’adore ça, elle jubile intérieurement »

• »C’est important d’accompagner les jeunes sans briser leur élan mais sans les laisser faire n’importe quoi »

• »Comme dans beaucoup de situations, on ne peut pas savoir comment on réagirait tant qu’on n’y est pas confronté…c’est facile de juger…c’est comme les grandes leçons sur l’éducation données par ceux qui n’ont pas d’enfants…on fait ce qu’on peut, comme on peut, avec ce qu’on a »

• »Il faut bien s’entendre pour partir en vacances entre amis : on ne peut clairement pas partir avec n’importe qui. Il faut beaucoup d’acceptation et de tolérance »

• »Elle voulait être une mère parfaite, aimante, présente, apportant autant de principes éducatifs que de tendresse et de valeurs. Elle a mis la barre si haut qu’elle a fini par se perdre »

• »Il y a des couples qui sont en conflit permanent et qui s’aiment pourtant très fort. Et il y a des couples qui ne se disputent pas ( voire qui ne se parlent pas) mais qui ne s’entendent pas….Non-dits, rancunes sous-jacentes, absence de dialogue, silences, guerres froides….Elle n’acceptera jamais d’en arriver là »

• »Tous les couples traversent des crises…les couples qui durent n’ont pas su les éviter, ils les ont surmontées »

%d blogueurs aiment cette page :