Close
Mariage sous les flocons – Sarah Morgan

Mariage sous les flocons – Sarah Morgan

Quatrième de couverture :

Maggie est sous le choc. Sa fille Rosie a décidé de se marier pour Noël, dans quelques semaines à peine ! Or voilà des mois que Nick et elle sont secrètement séparés. Pour éviter que la nouvelle ne gâche la noce, ils vont devoir faire de leur mieux pour jouer les amoureux… Katie n’a pas le choix : elle doit traverser l’Atlantique pour ouvrir les yeux de sa petite sœur avant qu’il ne soit trop tard. Le grand amour, ça n’existe pas, et elle compte bien le lui prouver. Il faudrait juste que Jordan, le séduisant témoin du marié, arrête de ruiner tous ses plans.

A mesure que son mariage approche, Rosie est de plus en plus stressée. Elle aime Dan, mais elle ne peut plus ignorer la question qui l’obsède : fait-elle l’erreur de sa vie en se mariant à un homme qu’elle ne connaît que depuis quelques semaines ?

Mon avis :

Je découvre cette auteure grâce à une lecture commune. Et j’ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé. J’ai passé un moment particulièrement agréable avec les personnages et j’ai apprécié l’histoire du début à la fin. Et je trouve la couverture juste craquante. Pour ceux qui n’auraient pas encore lu Sarah Morgan, je vous conseille ce livre les yeux fermés. Bien sûr, il s’agit d’une romance de Noël mais pas que… J’ai trouvé une véritable profondeur dans les thématiques abordées, sur les sentiments au sein d’un couple, jeune ou plus ancien, sur la relation entre sœurs. L’amour n’est jamais simple mais une chose est évidente : impossible de vivre sans.

Tout d’abord, Rosie, vingt-deux ans, aventurière dans l’âme, souvent indécise mais une vraie gentille qui ne veut surtout pas faire de mal. Attendrissante par son côté fleur bleue et romantique, elle croit au grand amour, à l’image du couple que forme ses parents depuis plus de vingt-cinq ans. Ses parents, un modèle de fidélité et de longévité dont elle veut s’inspirer profondément pour réussir son futur mariage. Si ses parents ont réussi, pourquoi pas elle ? Elle est pourtant très loin de se douter que les apparences peuvent parfois se révéler trompeuses…

Maggie et Nick, les parents de Rosie, ont donc décidé de s’octroyer une trêve concernant leur décision de divorcer et de jouer la comédie pour ne pas gâcher le mariage de leur fille. Un séjour à Aspen, dans le Colorado, sous forme de seconde lune de miel ! Pari risqué ! Réussiront-ils à mener leur mission à bout sans éveiller le moindre soupçon ? En tout cas, ce qui est certain, c’est que vous ne serez pas au bout de vos surprises 😉.

Grâce à cette lecture, je vous promets des bonnes parties de fous rires. Un petit indice ? Surveillez l’arrivée des parents de Rosie à l’aéroport, c’est un moment culte 😂. Maggie, une mère dévouée, qui a décidé que sa famille serait sa priorité, au détriment de sa carrière. Un job qui est loin de la passionner, un mari souvent absent pour son travail,. Son objectif de vie a toujours été le bonheur de ses filles, d’être présente pour elles. Le temps passant, nourrira-t-elle des regrets ? S’est-elle suffisamment préoccupée d’elle ? A t-elle délaissé sa vie de couple ?

La vie est toujours une affaire de compromis

Quand à Katie, qui se dévoue corps et âme à son métier de médecin, elle est au bord du gouffre émotionnellement. Sérieuse, perfectionniste, protectrice, elle contrôle tout. Jusqu’au bonheur de sa sœur dont elle est persuadée que sa décision de se marier est beaucoup trop rapide. Elle a bien l’intention de trouver la faille dans celui que sa sœur présente comme parfait. Jusqu’où est-elle prête à aller ? Parviendra-t-elle à baisser la garde ? Ce qui est sûr, c’est qu’on aimerait tous avoir un Jordan dans sa vie, le témoin et meilleur ami de Dan, à l’écoute et bienveillant. Que peut-elle bien cacher derrière ses apparences de rottweiler ?

Ce livre aborde certains thèmes en profondeur et avec beaucoup de justesse. Réflexions sur le couple, le temps qui passe, les choix que l’on est amené à prendre tout au long de sa vie, les priorités qui se dessinent, réflexions sur le monde du travail, l’équilibre à trouver entre travail et vie de famille. L’amour a, bien sûr, une place centrale dans ce livre, qu’il soit naissant ou pas. J’ai souffert avec Katie, rigolé aux éclats avec Maggie qui se révèle particulièrement touchante. Quand à Rosie, j’ai adoré son enthousiasme, son innocence et sa maturité également.

Mes extraits :

• « Le mariage, c’est s’accrocher l’un à l’autre tout en avançant, trébuchant, en terrain accidenté. Le mariage, c’est ne jamais se lâcher »

• « Moi ? Je ne dirige pas ma propre entreprise. Je ne suis pas un professeur d’université mondialement connu. Je n’ai pas tout recommencé à zéro après avoir perdu mon mari. Je n’ai pas réévalué ma vie après un traumatisme mineur, encore moins après un traumatisme majeur. Je ne suis pas médecin comme Katie, ni étudiante à Harvard comme Rosie. Je… je ne sais pas de quel je suis. Ou alors du genre à me traîner péniblement dans l’existence, à essuyer la poussière sur les mêmes surfaces. Et je ne suis même pas mince »

• « Pourquoi les gens ne voyaient-ils pas qu’il y avait d’autres motivations sur terre que l’argent et le standing ? Certaines personnes étaient motivées par l’amour. Elle avait fait ses choix de vie par l’amour »

• « Katie n’avait pas tout, elle non plus, pensa Maggie avec tristesse. Elle avait son travail, mais très peu de temps pour quoi que ce soit d’autre »

Je pense que tu écoutes peut-être trop de voix qui ne sont pas la tienne »

• « Je suis désolé Mags – De quoi ? De ne pas diriger de banque, de ne pas avoir deux maisons et cinq voitures ? Ce ne sont pas les possessions qui font le bonheur, même si ça comble peut-être un vide chez quelqu’un qui n’est pas heureux »

• « J’ai envie de te protéger, mais il y a une grosse différence entre être protectrice et être maternelle. C’est normal de cacher des choses à ses parents, tout le monde agit ainsi en entrant dans l’âge adulte. On n’a pas envie de les inquiéter avec nos histoires de la vraie vie, mais ce n’est pas naturel de les cacher à sa sœur »

• « J’ai fait mes choix. Et je ne suis pas comme toi. Je n’avais pas de passion dévorante. J’ai postulé pour de nombreux emplois différents, puis j’ai pris le premier qu’on m’a offert. Je suis sure que des millions de personnes font ainsi. On atterrit quelque part autant par hasard qu’intentionnellement »

• « Depuis que je t’ai rencontrée à l’aéroport, tu te comportes comme si quelqu’un t’avait programmée. Tu es furieuse que des émotions affectent ta capacité à prendre des décisions, mais c’est ce qui te rend humaine. Tu t’obliges à gérer tes sentiments toute seule. Ça n’est pas une honte de se reposer sur les gens. Tout le monde a besoin de soutien »

• « A mes yeux, le risque, c’est que, dans vingt ou trente ans, tu regardes en arrière et regrettes d’avoir passé ta vie à faire un métier que tu n’aimais plus. Mais tu peux aussi t’accorder une pause. Au lieu de prendre une décision tout de suite, prends le temps d’y réfléchir »

• « Je n’y avais pas réfléchi auparavant, mais c’est évident qu’un mariage n’est pas seulement l’union de deux personnes. C’est la fusion des amis et de la famille »

« Mon père me manque tous les jours, et sa mort m’a fait comprendre l’importance qu’il y a à ne pas laisser filer l’amour quand on l’a trouvé »

Ma note : 9,5/10

%d blogueurs aiment cette page :