Close

Du côté du bonheur – Anna McPartlin

Quatrième de couverture :

Entre son boulot au cabinet dentaire, ses ménages du soir, ses deux enfants à nourrir et sa mère qui perd la tête, Maisie jongle comme elle peut. Mais elle a choisi son camp. Celui du bonheur. En quittant son mari, abusif et violent, sept ans plus tôt…..En laissant entrer, pour la première fois, un nouvel homme dans sa vie….Hélas, ce 1er janvier 1995, ce fragile édifice menace de s’écrouler : Jeremy, son fils aîné, a disparu. Un autre combat commence. Dans une Irlande populaire et rongée par les préjugés, le bonheur doit s’arracher avec les dents.

Mon avis :

C’est le troisième livre que le lis de cette auteure après « Les derniers jours de Rabbit Hayes » et « Mon midi mon minuit » et j’ai une nouvelle fois beaucoup aimé sa plume. Chaque thème abordé me touche profondément à chaque fois. Beaucoup d’émotion dans la manière de parler de sujets forts et puissants, avec délicatesse, pudeur. Des personnages attachants qui luttent et se battent dans leur vie quotidienne, se révélant particulièrement forts dans leur fragilité.

Maisie, mère célibataire qui a évolué dans un univers fait de violence, se bat de toutes ses forces pour offrir le meilleur à ses enfants, les amours de sa vie, et à sa mère malade sur qui elle veille de tout son amour. Un courage exemplaire pour faire face aussi aux mauvaises langues qui jugent sa vie mono parentale.

Sa fille, Valérie, cherche sa place entre un père absent qu’elle a tendance à idéaliser car elle n’a aucun souvenir de lui.

Jeremy, le seul garçon de la famille, a endossé un rôle de protecteur dans cette famille uniquement composée de femmes. Le fils parfait qui veille sur sa grand mère qui le chérit en retour. Il est obéissant et fait preuve d’une grande maturité pour son âge. Il possède un groupe d’amis très soudé et soutient son meilleur ami Rave qui grandit dans une famille explosée et ravagée par la drogue et une mère absente. Des conditions de vie extrêmement difficiles ont rapproché ces deux amis qui se donnent tout et peuvent compter l’un sur l’autre. Lorsque l’heure des décisions approche, les deux amis seront-ils prêts à tout pour se sauver, rêver d’une vie meilleure, élaborer des plans d’avenir, se confronter à une autre vérité enfouie depuis toujours au fond d’eux, affronter leurs envies et désirs les plus forts, se confier sur leurs doutes, leurs manières de se sentir différents des autres, leurs sentiments ? Une nuit qui peut et va bouleverser leurs vies respectives.

Je conseille fortement cette lecture car elle fait véritablement réfléchir sur un sujet fort, sur la manière dont nous jugeons les actes, les attitudes des autres, sur la tolérance à l’égard de la différence qui nous entoure. Chaque vie peut être un combat que chacun mène avec plus ou moins de force suivant s’il est seul ou accompagné. L’amour, l’amitié se révèlent souvent comme étant la force la plus précieuse pour affronter les moments les plus douloureux de l’existence. Savoir communiquer, échanger, écouter et entendre pour toujours plus d’ouverture d’esprit. Rester vrai et s’accepter tel que l’on est peut être un long combat mais il mérite tous nos efforts.

Mes extraits :

• »Il était tellement habitué à la souffrance qu’il ne la sentait presque plus »

• »En temps normal, Lynn aurait mis fin à une amitié avec une personne aussi déterminée à s’enliser dans une situation néfaste. Elle n’avait pas de temps à perdre avec les gens au tempérament autodestructeur. Ceux qui se plaignent sans cesse de leur sort sans jamais rien faire pour y remédier l’ennuyaient au plus haut point. Maisie ne se plaignait jamais et finirait par s’en aller. Lynn en était convaincue. Ce n’était qu’une question de temps. »

• »Quand je suis triste, j’aime être seul »

• »Ça aurait du être fantastique, mais la peur, la honte et les préjugés en ont décidé autrement »

• »Quant à ceux qui cachent encore leur véritable identité, je veux que vous sachiez que vous avez droit à l’amour. Tout ce que vous avez à faire, c’est être vous même »

%d blogueurs aiment cette page :