Close
Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver – Sonia Dagotor

Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver – Sonia Dagotor

Quatrième de couverture :

Liliane, la grand-mère. Ma petite-fille m’observe avec insistance. Je ne dois rien laisser paraître. Je la connais bien, Justine. Quel bout de femme ! Quel tempérament ! Elle a de qui tenir, me direz-vous.

Catherine, la mère. Je n’en peux plus de ces réunions de famille. Je dois toujours m’occuper de tout. Et Maman qui fait des caprices, en plus ! Vivement demain que je retrouve Pierre. Pierre, c’est mon collègue. Je l’aime beaucoup, mais je suis mariée…

Justine, la petite-fille. Qu’est-ce qu’elle a, Mamie ? Je la trouve soucieuse. Les yeux dans le vague, elle soupire en caressant son petit chien. C’est certain, quelque chose cloche. Il faut que je lui parle !

Et si Justine perçait le secret de sa grand-mère ? Et si, dans cette histoire, chacune avait besoin de l’autre pour avancer, pardonner, et aimer ?

Mon avis :

Ce livre est juste une magnifique découverte. J’ai déjà vu les ouvrages de cette auteure chez mon libraire, je savais que je finirais par craquer. J’ai eu la chance de remporter ce livre grâce au concours de Coralie bouquine sur Instagram (que je remercie chaleureusement une nouvelle fois 🥰) et je n’ai pas lâché ce roman. Je sais, d’ores et déjà, qu’il y aura de nouvelles lectures de Sonia Dagotor. Vous connaissez ? Vous avez déjà lu un de ses romans ? Rien que le titre est fort pour moi, me parle évidemment et a une réelle signification.

Écriture fluide, sincère, généreuse, avec beaucoup d’humour et tendresse. J’ai adoré et passé un excellent moment en compagnie de Liliane, Catherine et Justine. Grand-mère, mère et fille vont vivre un tourbillon d’émotions. Une relation particulière unit Liliane à sa petite fille Justine, beaucoup de complicité entre ces deux femmes. Liliane passe des nuits agitées, un même rêve apparaissant systématiquement. Quelles peuvent en être les significations ? Justine s’aperçoit que quelque chose cloche et va tout faire pour faire parler sa grand-mère.

De confidences en confidences, le secret de Liliane sera-t-il démasqué ? Trois femmes, trois destins, trois histoires d’amour. Beaucoup d’interrogations dans ce livre dont le thème principal est l’amour bien sûr, mais pas que…. La quête du Grand Amour, quel que soit son âge. Être aimée comme on le désire, vibrer de toute son âme et son corps, se montrer et se prouver au quotidien cet amour qui bouleverse son existence, parvenir à le faire perdurer à travers le temps.

On peut aimer plusieurs fois mais on oublie jamais son plus grand amour

Le pardon aussi, pour oublier les rancœurs et les erreurs commises dans le passé par fierté. Comprendre les décisions de ses aïeuls pour ne pas les reproduire auprès de ceux que l’on aime, sans toujours réussir à leur dire. Ouverture d’esprit, compréhension, seconde chance dans le seul but de trouver le chemin du bonheur et cette paix intérieure dont nous avons tant besoin pour être heureux.

Chacune des trois femmes vit des tourments intérieurs, doit réfléchir et comprendre le sens véritable de l’amour, ce qui leur correspond totalement, et prendre des décisions. On les suit, tour à tour, dans leurs confidences, leurs émotions, leurs souffrances. Parviendront-elles à s’en libérer ?

Alors OUI, chère Sonia, moi aussi je crois dur comme fer que Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver. Parce qu’il est impossible pour moi d’imaginer qu’il n’y ai plus rien après, parce que c’est trop dur. Alors cela fait déjà longtemps que je suis convaincue que nous avons tous nos anges gardiens qui veillent sur nous depuis l’au-delà et qu’ils nous accueilleront les bras grands ouverts quand notre tour viendra. C’est à cette seule condition que la mort me fait moins peur.

Je me fait une véritable joie de vous conseiller ce livre, aussi drôle qu’émouvant, en compagnie de ces trois femmes bouleversantes. A déguster sous un plaid bien chaud, une tasse fumante à la main. Vous ne verrez pas le temps passé parce que je peux vous garantir que vous serez en excellente compagnie 😍❤️

Mes extraits :

• « Dans ses bras, j’ai découvert l’amour dans ce qu’il a de plus beau et de plus charnel. Il avait quelques années de plus que moi et était d’une douceur exquise. Ses caresses, ses baisers, ses regards amoureux…Aujourd’hui encore, mon corps s’en souvient »

• « On ignore tant de choses de nos ancêtres. On ne se pose pas de questions sur la vie qu’ils ont menée, les choix sociaux et culturels qu’ils ont dû faire selon l’époque… Ils sont pour nous un grand-père ou une grand-mère, mais avant cela, ils ont été des bébés, des enfants, puis des adultes et des parents, il ne faut pas l’oublier »

• « On n’a qu’une vie et je suis en train de passer à côté de la mienne parce que je n’ai pas le courage d’assumer mes sentiments, parce que je suis lâche »

• « Elle aurait pu être de nouveau heureuse. La famille aurait sans doute eu du mal à comprendre, au début, mais ne vivons-nous pas pour être heureux avec quelqu’un qu’on aime ? Ne sommes-nous pas perpétuellement en quête du bonheur ? Ne devrions-nous pas nous réjouir du bonheur des autres ? »

• « Tout le monde mérite de connaître le véritable amour, même s’il faut en rencontrer plusieurs pour trouver le bon : celui qui rend le plus heureux du monde. Et si tu te trompes, ce n’est pas grave. En amour, il n’y a pas d’échec. Chaque histoire te rendra meilleure, encore plus forte. Le plus important, c’est d’aimer et d’être aimée »

• « Le destin est tout tracé mais c’est à vous de faire vos propres choix. Suivez vos intuitions »

• « On n’a qu’une seule maman. Je te garantis, pour avoir perdu la mienne, qu’on ne se remet jamais vraiment de la perte de celle qui nous a donné la vie »

• « Chaque jour, il avait une attention particulière. Il disait qu’il fallait créer des instants uniques le plus souvent possible pour se souvenir »

Ma note : 9,5/10

%d blogueurs aiment cette page :