Close
Une vie à t’attendre – Alia Cardyn

Une vie à t’attendre – Alia Cardyn

Quatrième de couverture : Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ? Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l’histoire, qui l’étouffe. Qui Rose serait-elle aujourd’hui si elle ne pensait pas qu’ils l’ont abandonnée ? C’est la question que se pose celui qui l’a toujours aimée. À Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton. Commence alors un périple haletant. Les indices qu’elle va petit à petit accumuler lui permettront-ils de dépasser une enfance brisée ?

Très jolie découverte….J’ai énormément aimé ce livre…Une histoire sur la quête de ses origines, comprendre son passé pour accepter son présent, se battre pour aller chercher la vérité pour pouvoir vivre enfin paisiblement.

La vie de Rose s’arrête lorsque ses parents disparaissent mystérieusement. Elle ne peut alors que s’appuyer sur Henri, copain d’école qui sait l’écouter, pour grandir. Elle tente de se concentrer sur la joie de Lucie et la force d’Oscar rencontrés à l’orphelinat avec lesquels un pacte sera scellé, comme une promesse d’être toujours là les uns pour les autres. Ce sont des repères qu’elle avait su trouver pour affronter son quotidien bouleversé depuis le départ de ses parents à l’âge de 6 ans.

Henri s’est promis de tout faire pour que son amie Rose redevienne celle qu’elle était avant la disparition de ses parents et le seul moyen : retrouver ses parents. Il veut offrir à Rose une vie qu’elle se refusait, la possibilité de baisser la garde, arrêter de s’épuiser dans une course sans fin et croire que l’autre pouvait rester.

La suite, je vous laisse la découvrir au fil des pages de ce livre bouleversant.

Extraits :

• »Il faisait partie de ceux qui pensent que rien ne sert de parler quand la douleur est forte »

• »J’ai la fâcheuse habitude de poser beaucoup de questions pour éviter que l’on m’en pose »

• »Ma stratégie a toujours été de ne pas compter sur un futur hypothétique. Tout ce qui m’appartient est dans l’instant »

• »La vie ne nous a pas gâtés, alors relevons le défi de la réussir »

• »Il aurait aimé pouvoir prononcer ces mots magiques qui arrêtent le flot de larmes, avoir le geste qui aide vraiment son amie mais il avait la désagréable impression qu’au lieu de la sauver, il la maintenait simplement en vie »

• »Les épreuves les avaient forcés à s’adapter aux vicissitudes de la vie. Certaines parties d’eux avaient mûri trop vite alors que d’autres étaient restées immatures. Incroyablement forts et incroyablement fragiles »

• »Pour les enfant orphelins, le lien est un défi. Il exige la prise d’un risque énorme, celui d’être à nouveau abandonné »

• »On a toujours envie d’être fort pour ceux qu’on aime »

• »J’ai réalisé que plus jamais ma mère ne serait là pour me protéger et d’un coup la peur est apparue pour ne plus jamais me quitter »

• »L’importance de croire en soi, de s’aimer suffisamment pour ne jamais renoncer à soi-même et épouser une opportunité plutôt que l’amour de sa vie »

%d blogueurs aiment cette page :