Close
Promis je suis mon héroïne – Camille Roy

Promis je suis mon héroïne – Camille Roy

Quatrième de couverture :

Nina, 24 ans, déteste s’en faire dans la vie. Disposant d’une personnalité aussi optimiste qu’insouciante et d’un physique à faire pâlir les princesses Disney, elle profite de chaque petit plaisir de son existence.

Enchaînant les histoires de cœur sans jamais risquer le sien, Nina préfère réserver ses élans d’affection pour ses trois colocataires qu’elle considère comme ses sœurs.

Mais du jour au lendemain, elle doit rentrer en Bourgogne pour venir en aide à Edmond, son grand-père chéri. Et alors qu’elle se réjouissait de passer quelques jours paisibles dans son village d’enfance, elle tombe nez à nez avec Hugo, un récent et (très) charmant voisin.

Ni une, ni deux, Nina se lance tête baissée dans une entreprise de séduction digne des meilleures comédies romantiques qu’elle adore revoir en boucle. Bien décidée à faire succomber le jeune homme, elle ne reculera devant rien pour qu’il réalise qu’elle est la nouvelle femme de sa vie.

Pourtant, incroyable mais vrai, l’objet de sa convoitise paraît totalement hermétique à ses charmes. Pire, il semble rejeter d’emblée toutes ses tentatives de rapprochement !

Alors, tout en renouant avec les souvenirs parfois douloureux de son enfance, Nina parviendra-t-elle à répondre présente pour sa famille et à conquérir le récalcitrant Hugo ?

Mon avis :

J’ai eu la chance de découvrir ce magnifique livre grâce à l’auteure qui me l’a envoyé en format ebook et que je remercie chaleureusement. J’avais lu beaucoup de bien sur cette série des Promis… dont il existe trois tomes, et je suis vraiment heureuse de m’être lancée avec ce titre rempli de promesses et cette couverture si fraîche et pétillante. Ce livre a été à la hauteur de mes espérances, même au delà tant j’ai pris un réel plaisir. Entre rires et émotion, j’ai vraiment hâte de continuer l’aventure des Promis… Une lecture qui fait du bien à tous points de vue.

Nina a 18 ans lorsqu’elle décide de quitter sa Bourgogne natale pour tenter sa chance à Paris dans le mannequinat. Fraîche, joviale, dynamique, toujours de bonne humeur, elle vit en colocation avec ses trois amies, Louise, Marion et Sophie. Elle profite pleinement, avec toute son insouciance, des plaisirs de la vie. Alors qu’elle doit rentrer précipitamment auprès de son grand-père chéri, elle va devoir retrouver ses marques sur les terres de son passé, redécouvrir son village d’enfance.

J’ai vraiment passé un agréable moment de lecture en compagnie des personnages hauts en couleur. Les chapitres sont courts et on tourne les pages presque trop vite. J’ai vraiment apprécié l’humour tout au long de cette histoire, avec des moments totalement hilarants et décapants. Entre tendresse et affection envers Edmond, complicité entre filles, attaques sournoises avec Hugo, l’amour et l’amitié sont bien sûr des fils conducteurs tout au long des pages.

Nina m’a touchée par son côté ultra pétillante, par ce lien très fort qui l’unît à son grand-père qui l’a élevée. Elle a su conserver son âme d’enfant, qui malgré les épreuves, la rend aussi sympathique. Malgré des secrets enfouis, l’amour qui l’unit à Edmond est infini. Elle a la chance d’avoir des amies comme on aimerait toutes en avoir. Toujours là les unes pour les autres, elles savent qu’elles peuvent compter sur leur amitié en toutes circonstances.

Sa rencontre avec Hugo, ce charmant mais intouchable voisin, va évidemment pimenter l’histoire. Alors qu’elle possède tous les arguments pour le séduire, il met pourtant toute son énergie à la repousser. Entre lui si sérieux et rigide, et elle si spontanée et pleine de vie, les échanges promettent d’être houleux, telle une bourrasque prête à tout dévaster. Ce rejet va faire remonter en elle de douloureux souvenirs et elle va devoir affronter les démons de son passé pour essayer de comprendre et avancer. Se remettre en question, apprendre à donner du sens à sa vie, trouver sa voie et quelle direction donner à son existence. Une vraie quête pour s’affirmer et se faire confiance. Un chemin vers son propre bonheur en prenant les meilleures décisions et en les assumant totalement.

Apprendre à ne pas juger trop vite ni à se fier aux apparences, parfois trompeuses. Chacun peut cacher ses blessures les plus intimes sous un caractère bien trempé, dur ou bien en cherchant à profiter pleinement de chaque moment comme s’il pouvait être le dernier. Deux manières radicalement opposées de se protéger et de cacher ses failles. Derrière les sourires et la légèreté, on ne sait jamais ce qui peut se cacher.

Ce livre se déguste avec un bon chocolat chaud, plein de chantilly et chamallows. Je ne sais pas s’il sera aussi bon que celui préparé avec amour par Edmond mais impossible d’y résister. Une histoire qui réconcilie avec la vie et donne envie de profiter totalement, en toute légèreté, des petits plaisirs de la vie. Et devenir la propre héroïne de notre vie. Joli programme non ?

Alors êtes-vous prêts à vous laisser tenter par cette histoire drôle, pétillante et ultra-positive ? Je vous conseille vivement de laisser enter le soleil dans votre demeure, le temps de déguster cette magnifique et touchante histoire. Tenter le grand saut de prendre sa vie en main et réaliser ses rêves les plus fous.

Mes extraits :

• « Son papy avait fait office de famille entière pendant toute son enfance. Il avait montré la tendresse d’une mère, la protection d’un père, la complicité d’une myriade de frères et sœurs, la gentillesse d’un grand-père »

« Ne bouge pas de là ou tu seras privée de chocolat chaud » sermonna-t-il en faisant la grosse voix. Nina stoppa aussitôt tout mouvement. Il avait sorti l’arme fatale, le bougre »

• « Quand elle habitait ici, elle avait aimé participer à la vie de Géansault, prendre part aux événements… Dans un quotidien pas vraiment rose, c’étaient des occasions où elle avait pu relâcher la pression et profiter de la bonne humeur générale »

« Elle ne s’était pas rendue compte à quel point elle s’était habituée au pépiement des oiseaux, au son occasionnel d’un véhicule qui passait au loin et plus que tout au silence d’une nature sereine »

« Tout en caressant le dos de sa main, aujourd’hui couverte de taches de vieillesse, elle se remémorait. Pour chaque tâche, elle se rappelait un souvenir merveilleux. Des après-midi dans le verger à ramasser des immenses paniers de cerises pour en faire des clafoutis. Des ballades au marché, main dans la main à arpenter chaque étal et saluer tout le monde. De simples dîners en tête à tête où ils se chamaillaient avec tendresse »

« Une relation se construit à deux. On ne peut pas forcer l’attirance ou les sentiments chez qui que ce soit »

« Remuer les chagrins du passé ne pourrait que heurter Edmond. Nina devait apprendre à avancer dans sa vie, sans plus s’attarder sur les épreuves de son enfance. Après tout, c’était elles en partie qui l’avaient forgée »

• « C’est une torture d’être devant toi sans pouvoir t’embrasser, sans pouvoir te serrer contre moi. Je ne dis pas que ça va marcher. Je dis juste que je vais en crever si je n’essaie pas »

• « Personne ne serait là pour lui dégoter de solution, personne ne déciderait plus pour elle. Désormais, elle prenait seule la nouvelle direction de son existence. A partir de maintenant, pour le meilleur et pour le pire, elle était sa propre héroïne »

Ma note : 9/10

%d blogueurs aiment cette page :