Close
Le cas Van Noorden – Raphaël Passerin

Le cas Van Noorden – Raphaël Passerin

Quatrième de couverture :

Trois amis de fac en retrouvent un quatrième, expatrié au Canada, après sept années de séparation. L’occasion unique de renouer avec Carl pour Audric, Victor et Tony, mais l’ambiance ne prend pas. Haine recuite, passé trouble, un dîner qui brûle et la concorde part en fumée. Et lorsqu’enfin les esprits s’apaisent autour d’un verre, l’impensable se produit : le corps de Carl Van Noorden est retrouvé sans vie. Alors les cicatrices s’ouvrent, les passions s’exacerbent, les accusations fusent et convergent, vers qui ? Vers l’hôte d’un soir : Audric Herbert, principal accusé.

Sadegh Hossein Yavari, lecteur de polars et livreur de sushis, a raté l’examen du barreau deux fois. c’est pourtant à ce loser magnifique qu’incombe la tâche d’innocenter « Monsieur H », son client favori.

Mon avis :

Raphaël Passerin, un auteur à découvrir

Je tiens évidemment à remercier chaleureusement, en premier lieu, l’auteur pour m’avoir contactée et permise de découvrir son livre en service presse. Un honneur et un privilège pour moi de pouvoir vous partager mon ressenti et vous donner à votre tour, l’envie de découvrir la plume de cet auteur qui mérite le plus grand intérêt. Je suis réellement sortie de ma zone de confort avec ce livre…et ce pour mon plus grand plaisir.

On est plongés dans une atmosphère étrange et plutôt lourde dès les premières pages. Ces retrouvailles, entre vieux copains, ne prennent pas la direction escomptée. Entre vieilles rancœurs, les paroles s’échauffent et tournent à l’affrontement verbal. On ressent beaucoup d’animosité et de ressentiment entre les quatre hommes. En raison d’erreurs commises par le passé ? Ont-ils des comptes à se rendre ?

Léa, seule femme de la soirée en tant que compagne récente de Victor, ne se sent pas à son aise dans cette ambiance. C’est elle qui va faire une découverte macabre en décidant d’ouvrir la porte du bureau d’Audric, par simple curiosité. Quelle va être sa réaction ? Comment le corps de Carl peut-il être découvert sans vie, sans que personne ne s’en soit aperçu ? Comment est-il mort ? Les accusations vont bon train, chacun trouvant une excellente raison de montrer du doigt son voisin. Tous semblent avoir une bonne raison de commettre l’irréparable !

Qui est coupable ? Ce huit clos, dans un trois pièce, se révèle souvent oppressant, glauque et particulièrement sombre. Une enquête qui va être menée de main de maître par l’honnête Sadegh, innocent livreur de sushis qui se trouve là au plus mauvais moment, et qui se voit mêler involontairement à ce drame. Impossible pour lui de refuser de tenter de défendre son client, il se laisse finalement entrainer, sans trop de résistance, dans ce huit clos palpitant.

Je me suis laissée entraîner par cette enquête, un brin particulière, à la découverte de personnalités troublantes et provocantes, et dont on a du mal à percer la profondeur de leur noirceur. Que peuvent-ils bien cacher ? Quels liens les unit réellement ? On part sur la trace de leur passé, afin de percer ce qui ce cache derrière ces mystérieux personnages. Peut-on se faire rattraper par son passé ?

Alors que l’enquête bat son plein pour retrouver LE coupable, voici que les corps des trois amis restants sont également retrouvés morts. Qui pouvait en vouloir aux quatre hommes au point de leur faire payer le prix fort ? L’auteur joue totalement avec nos nerfs, ne sachant plus où donner de la tête. Sadegh parviendra-t-il seulement à tirer les ficelles du bon côté pour résoudre cette énigme pleine de mystères ?

Le talent de l’auteur m’a fait suffoquer, dans cette atmosphère lourde et pesante, où les tensions sont omniprésentes. Qui se cachent derrière ces quatre corps mutilés retrouvés sans vie, quelle histoire peut bien lier ces quatre amis au passé trouble ? Qui a pu commettre ces actes aussi horribles qu’impensables mais surtout pour quelle raison ?

Vous souhaitez en savoir plus ? Être absorbés par cette histoire qui ne vous laissera pas respirer ? Laisser vous happer par ce thriller original, palpitant et terriblement angoissant, qui saura vous tenir en haleine jusqu’à la dernière page. Impossible de le refermer tant on veut découvrir le coupable.

213 pages – Editions du Val

Ma note : 8/10

%d blogueurs aiment cette page :