Close
La vie secrète des écrivains – Guillaume Musso

La vie secrète des écrivains – Guillaume Musso

Quatrième de couverture :

Après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée. Vingt ans après, alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs, Mathilde Monney, une jeune journaliste, débarque sur l’île, bien décidée à percer son secret. Commence entre eux un dangereux face-à-face, où se heurtent vérités et mensonges, où se frôlent l’amour et la peur….

Mon avis :

J’ai énormément aimé et dévoré ce roman, du début à la fin. Des livres que j’ai pu déjà lire de Guillaume Musso, je pense pouvoir dire que celui-ci est mon préféré. J’ai tout de suite accroché à l’intrigue de l’auteur. L’histoire est vraiment captivante et il m’a été impossible de lâcher ce livre.

Tout d’abord, ce livre se révèle passionnant pour tous ceux qui s’intéressent à l’écriture, au monde de l’édition. On y suit Raphaël, un jeune homme qui a écrit son premier roman, et s’est vu obtenir de nombreux refus des maisons d’édition auxquelles il a envoyé son manuscrit. Il décide de se faire embaucher à la seule librairie de l’île de Beaumont dans l’unique espoir de rencontrer son écrivain préféré pour lui demander des conseils. Il va tout faire pour lui confier son livre, obtenir une relecture et connaître son avis.

Ensuite, nous suivons Raphaël, dès son arrivée sur cette petite île méditerranéenne, à travers sa rencontre avec Nathan, qui a une réaction très agressive à son égard. Nous découvrons également Mathilde, une jeune et mystérieuse journaliste qui débarque sur l’île Beaumont, et qui souhaite percer le mystère et le secret bien caché de Nathan Fawles.

Pour quelle raison un célèbre écrivain décide-t-il, du jour au lendemain, d’arrêter d’écrire et de ne plus jamais apparaître en public ?

Et lorsqu’un meurtre est commis sur l’île, l’équilibre et la tranquillité des habitants est totalement perturbé et remis en question. Qui est le coupable ? S’ensuit alors une enquête avec un suspens haletant. On suit le même cheminement mental que les personnages, de nombreuses interrogations pour tenter de déceler où se situe la vérité. Un véritable labyrinthe, puzzle émotionnel tant on ne sait pas où l’auteur veut nous emmener. Ce livre m’a vraiment tenu en haleine jusqu’à la dernière page grâce à l’intrigue remplie d’imprévus et rebondissements.

Un face-à-face entre Nathan et Mathilde, avec une première phase de séduction, puis des rapports de plus en plus tendus. Dans le seul but de découvrir la vérité. Deux personnages principaux extrêmement forts, et Raphaël qui se retrouve entre les deux, extrêmement déterminé à défendre son idole, coûte que coûte.

Un livre passionnant que je conseille fortement.

Livre :  La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso

Mes extraits :

Depuis l’enfance, la lecture et l’écriture avaient été mes bouées de sauvetage pour endurer la médiocrité et l’absurdité du monde

La première qualité d’un écrivain était de savoir captiver son lecteur par une bonne histoire. Un récit capable de l’arracher à son existence pour le projeter au cœur de l’intimité et de la vérité de ses personnages

Dans toutes les vies, même les plus merdeuses, le ciel te donne au moins une fois une vraie chance de faire basculer ton destin

C’était en partie pour cela que j’aimais autant lire. Pas pour fuir la vie réelle au profit d’un univers imaginaire, mais pour revenir vers le monde transformé par mes lectures. Plus riche de mes voyages et de mes rencontres dans la fiction et désireux de les réinvestir dans le réel »

• « Un roman, c’est de l’émotion, pas de l’intellect. Mais pour faire naître des émotions, il faut d’abord les vivre. Il faut que tu ressentes les émotions de tes personnages. De tous tes personnages : les héros comme les salauds

Un écrivain n’est jamais en vacances. Pour un écrivain, la vie consiste soit à écrire, soit à penser a écrire : Eugène Ianesco

L’essentiel, c’est la sève qui irrigue ton histoire. Celle qui doit te posséder et te parcourir comme un courant électrique. Celle qui doit te brûler les veines pour que tu ne puisses plus faire autrement que d’aller au bout de ton roman comme si ta vie en dépendait. C’est ça, écrire. C’est ça qui fera que ton lecteur sera captif, immergé, et qu’il perdra ses repères pour se laisser engloutir comme tu l’as été toi-même

Mathilde était belle. Cela aurait été facile de s’abandonner à l’instant, mais il savait que tout cela n’était qu’un jeu de manipulation entre deux êtres. Fawles se doutait que ce jeu n’était pas sans conséquence. Il avait pris le risque de faire entrer le loup dans la bergerie

C’est celui qui a allumé le feu qui doit l’éteindre

Ma note : 9/10

%d blogueurs aiment cette page :