Close
Entre mes doigts coule le sable – Sophie Tal Men

Entre mes doigts coule le sable – Sophie Tal Men

Quatrième de couverture : « Pas facile de concilier médecine et vie privée quand on est interne à l’hôpital. Marie Lou et Matthieu sont tombés amoureux au premier regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie, les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au Gobe Mouches, leur histoire d’amour n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt la valse des sentiments……surtout quand leurs proches deviennent leurs patients. Matthieu parviendra t’il à vaincre ses peurs et à laisser Marie Lou entrer dans sa vie ? Marie Lou apprendra t’elle à laisser glisser le sable entre ses doigts ? »

Sophie Tal Men nous amène dans les coulisses du monde hospitalier, que ce soit les urgences ou d’autres services, la prise de décisions malgré la fatigue, le stress, les salles d’opérations où nous confions nos vies à des docteurs dont l’erreur n’est pas permise, l’annonce terrible de la fin aux proches dont aucune méthode n’est jamais apprise pendant les études……Différentes maladies sont également abordées, de l’alcoolisme et de ses conséquences, à divers troubles psychiques, ou encore la Maladie de Parkinson.

On y suit l’histoire d’amour entre Matthieu et Marie Lou qui est loin d’être un long fleuve tranquille mais dont les épreuves renforceront leur couple inévitablement. A noter qu’il faut s’aimer d’abord soi même pour mieux aimer les autres. Avoir de la bienveillance pour continuer d’avancer paisiblement.

Extraits :

• « Cette société nous pervertit, on pense toujours à mal. Josic a un cœur gros comme ça, une façon complètement naturelle et instinctive d’aider les gens, sans aucune compartie »

• »L’envie de ne plus réfléchir et de le laisser porter. Laisser couler le sable entre mes doigts. Faire confiance et larguer les amarres »

• »On peut tous avoir besoin d’un psychiatre un jour ou l’autre. Pourquoi se croire infaillible ? »

• »C’est compliqué de dire à une fille que tu l’aimes comme tu n’as jamais aimé ? C’est compliqué d’avouer que t’es mort de trouille ? Mort de trouille à l’idée de t’attacher ? »

• »Cette personne est en souffrance….Incapable d’aimer pour le moment….Il faut d’abord vaincre ses démons intérieurs avant d’aller de l’avant »

• »La médecine est parfois bien impuissante et la mort perçue comme une libération »

%d blogueurs aiment cette page :